Catégories
Non classé

On lâche rien !

Sauf ce blog. Il a été tout cas­sé, et comme on s’en occu­pait de loin, on ne peut plus le répa­rer.

Les échanges ont été riches, les témoi­gnages utiles, la soli­da­ri­té grande.

A sa petite échelle, le blog a par­ti­ci­pé à dédra­ma­ti­ser l’a­vor­te­ment, qui est un évé­ne­ment nor­mal de la vie des femmes.

Le blog va bien­tôt dis­pa­raître dans le ter­net des sites dis­pa­rus.

Mais, on lâche rien !

Catégories
Non classé Soutiens Témoignages

Sabrina recherche des femmes avec qui partager

Son appel :

J’ai­me­rais échan­ger avec des femmes qui ont le même vécu, plus ou moins, que moi. Qui ont avor­té et n’ont pas eu d enfants par la suite, par choix ou parce que la vie a fait que…mais qui le vivent bien mal­gré tout.  Ou qui ont comme moi, eu des pres­sions ou phrases culpa­bi­li­santes, qui les ont culpa­bi­li­sées et désta­bi­li­sées, mais qui ont réus­si à pas­ser outre et à ne pas se lais­ser fra­gi­li­ser psy­cho­lo­gi­que­ment plus long­temps à cause de com­men­taires que cer­tains feraient bien de gar­der pour eux.  J aime­rais échan­ger avec des femmes bien dans leur peau mal­gré tout cela, avoir leur récit, leurs conseils, etc…pour assu­mer, être heu­reuse et forte !

Mon adresse mail pour celles qui le sou­haitent : ccm281201@gmail.com

Mer­ci

Catégories
Non classé

Appel à témoignages sur les difficultés d’accès à l’IVG

Bon­jour,
Jour­na­liste au ser­vice socié­té de France 3, je pré­pare un repor­tage pour le 19/20, JT de la rédac­tion natio­nale, sur les dif­fi­cul­tés d’accès à l’avortement en France. Je cherche des témoi­gnages (ano­nymes ou pas) de femmes qui ont ren­con­tré des dif­fi­cul­tés d’ac­cès à l’IVG quelles qu’elles soient (accès à la méthode dési­rée, méde­cins réti­cents qui font valoir leur clause de conscience ou donnent des ren­dez-vous tar­difs, pro­blèmes dès l’échographie ou d’ac­cès des centres ou de l’offre de soins, etc.)
N’hé­si­tez pas à me contac­ter pour en dis­cu­ter, sachant que ce pre­mier contact ne vous enga­ge­ra en rien bien sûr !

Voi­ci mes coor­don­nées maya.larguet@francetv.fr
Je vous remer­cie

Maya Lar­guet
Jour­na­liste ser­vice Socié­té

Catégories
Non classé

Hop, un autre appel à témoignage

Mais elle a dit que je suis for­mi­dable, alors faut lui cau­ser !

Appel à témoignage

Catégories
Non classé

Appel à financement participatif pour un film militant pour la défense de l’IVG qui traite des atteintes à disposer, aujourd’hui en France, librement de son corps.

« Quand je veux, si je veux ! »

 

Un film mili­tant pour la défense de l’IVG qui traite des atteintes à dis­po­ser, aujourd’hui en France, libre­ment de son corps.

 

Alors quune femme sur trois avorte au moins une fois dans sa vie, l’IVG appa­raît tou­jours comme une conces­sion et non comme un droit à part entière : délais d’attente trop longs, dif­fi­cul­tés à trou­ver un ser­vice accep­tant de pra­ti­quer l’interruption entre 10 et 12 semaines, dis­pa­ri­tés régio­nales très impor­tantes dans la prise en charge, pro­pos mal­adroits et par­fois culpa­bi­li­sants de la part du corps médi­cal, etc.

L’objectif de ce film est de don­ner la parole à des femmes qui racontent leur par­cours d’IVG ces der­nières années, et décrivent les dif­fé­rents obs­tacles aux­quels elles ont été confron­tées. Fil­mées dans des espaces publics, refu­sant l’anonymat, ces femmes d’aujourd’hui s’attaquent avec séré­ni­té aux idées reçues et aux repré­sen­ta­tions néga­tives qui refont vio­lem­ment sur­face. Dénon­çant les dis­cours réac­tion­naires qui cherchent à faire dou­ter et à effrayer, elles nous amènent à repen­ser les enjeux de pou­voir qui tra­versent nos corps : pou­voir de la norme sociale, du poli­tique, du médi­cal ou encore de la reli­gion. Autant d’injonctions qui tendent à contrô­ler les corps, et plus encore les corps fémi­nins.

 

Pour sou­te­nir le film, la cam­pagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif : http://www.touscoprod.com/fr/quandjeveuxsijeveux

 

Pour en savoir plus sur le pro­jet, le site Inter­net : http://collectiflacavale.fr/quandjeveuxsijeveux/

 

Mer­ci de votre aide !

Catégories
Non classé

Le livre d’une psy dans un centre IVG

Gaëlle de Decker nous a écrit : « Je tenais à vous faire part de la sor­tie d’un livre que j’ai écrit à par­tir de ma pra­tique de psy­cho­logue dans un centre d’IVG. C’est un jour­nal de bord, acces­sible et vivant et qui donne la parole aux soi­gnants sur­tout. Il y est ques­tion de votre blog dans le cha­pitre consa­cré à Inter­net. ».

Un livre qui parle de ce blog, en bien j’en suis sûre, mérite qu’on parle de lui.

Le flyer de pré­sen­ta­tion

Catégories
Manifestations Non classé

Communiqué de presse de la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception

Com­mu­ni­qué de presse de la Coor­di­na­tion des asso­cia­tions pour le droit à l’a­vor­te­ment et à la contra­cep­tion

Jusqu’où iront-ils dans leurs offen­sives contre les femmes ?

Elles ne peuvent ni avor­ter et bien­tôt plus accou­cher sauf à payer le prix fort.

71 femmes, aidées par le Plan­ning Fami­lial de Paris, ont été contraintes, cet été, d’aller avor­ter aux Pays-Bas faute de places dans les hôpi­taux pari­siens.

Cet été 2011, nous appre­nons la fer­me­ture de l’Institut de pué­ri­cul­ture de Paris, les menaces sur la Mater­ni­té des Lilas, la pos­sible dis­pa­ri­tion de la Mater­ni­té des Bluets : trois centres emblé­ma­tiques pour la qua­li­té des soins. Ces deux der­niers éta­blis­se­ments sont aus­si recon­nus pour l’accueil qu’ils réservent aux femmes qui dési­rent avor­ter.

Les élec­tions pré­si­den­tielles et légis­la­tives approchent. Mes­sieurs Mes­dames les poli­tiques, vous ne pou­vez conti­nuer à igno­rer les aspi­ra­tions et les besoins d’une majo­ri­té de femmes de ce pays.

Que pro­po­sez-vous pour main­te­nir la qua­li­té des soins et l’égalité face à la san­té ?

Il y a urgence à sus­pendre les direc­tives des Agences Régio­nales de San­té qui condui­ront à une catas­trophe sani­taire et sociale.

N’entendez-vous pas que se jouer de la jus­tice sociale c’est remettre en ques­tion notre socle démo­cra­tique com­mun ?

C’est pour­quoi nous appe­lons à mani­fes­ter le same­di 24 sep­tembre 2011 à 11h en sou­tien à la Mater­ni­té des Lilas 93. La mani­fes­ta­tion par­ti­ra de la Mater­ni­té elle même, rue du Coq Fran­çais, aux Lilas.

Coor­di­na­tion des Asso­cia­tions pour le Droit à l’Avortement et à la Contra­cep­tion — Le 11 sep­tembre 2011

Catégories
Non classé

IVG : Femmes, vous allez le payer cher…

Déremboursement de l’avortement : deux projets inquiétants en Suisse et en Russie.

Les femmes russes et suisses qui dési­rent avor­ter pour­raient bien se retrou­ver face à une triple peine : morale, finan­cière et phy­sique. Dérem­bour­se­ment de l’a­vor­te­ment, condam­na­tion morale vio­lente des femmes avor­tant et péna­li­sa­tion des plus pauvres, voi­là quelques nou­velles en pro­ve­nance des fronts suisse et russe.

Suisse : « Financer l’avortement est une affaire privée »…

En Suisse, la triple peine est ‑notam­ment- deman­dée par un par­ti poli­tique, l’UDC (l’U­nion Démo­cra­tique du Centre). Ce par­ti de droite dure est, comme bien sou­vent, à la fois ultra conser­va­teur socia­le­ment et ultra libé­ral éco­no­mi­que­ment. Une rapide consul­ta­tion du site Inter­net du par­ti per­met de s’a­per­ce­voir (sans grande sur­prise) que l’UDC mène de nom­breuses croi­sades : contre l’a­vor­te­ment mais éga­le­ment contre tout ce qui semble de près ou de loin basa­né (et sur­tout musul­man).

Concer­nant l’a­vor­te­ment, une figure de l’UDC semble émer­ger. Il s’a­git du conseiller natio­nal Peter Föhn. Pour lui, l’a­vor­te­ment fait par­tie des « pres­ta­tions inutiles du cata­logue des pres­ta­tions de base de l’as­su­rance mala­die obli­ga­toire »: puisque « l’a­vor­te­ment n’est pas une mala­die » (on est bien d’ac­cord), il ne doit donc plus être pris en charge par l’as­su­rance mala­die.

Un souci « d’économies » ?

Pas vrai­ment, puisque Peter Föhn le recon­naît lui même : les « coûts rela­tifs aux inter­rup­tions de gros­sesse ne consti­tuent qu’une part réduite du sinistre affec­tant les caisses » mala­die. En réa­li­té, c’est sur­tout parce que Mon­sieur Föhn « par convic­tion », « répugne à cofi­nan­cer l’avortement, cet acte inad­mis­sible ». Pour lui donc, « ce sont tout par­ti­cu­liè­re­ment aus­si des motifs éthiques qui importent. » (source)

En voi­là une sur­prise. Regon­flé à bloc par ces « motifs éthiques », notre conseiller natio­nal a donc lan­cé en jan­vier 2010 « en com­pa­gnie de per­sonnes qui par­tagent les mêmes idées, l’i­ni­tia­tive popu­laire Finan­cer l’a­vor­te­ment est une affaire pri­vée ».