Catégories
Attaques contre le droit à l'IVG Manifestations

Solidarité féministe internationale avec les femmes d’Espagne / Manif à Villeurbanne

Le 10 décembre, le Rap­port Estre­la* sur la san­té et les droits sexuels et repro­duc­tifs a été reje­té par les dépu­té-es euro­péens suite, notam­ment, à du lob­bying inten­sif de mou­ve­ments anti-fémi­nistes et contre l’a­vor­te­ment.

Ven­dre­di 20 décembre, le gou­ver­ne­ment espa­gnol a pré­sen­té une loi visant à inter­dire le
droit à l’a­vor­te­ment sauf en cas de :
« — grave dan­ger encou­ru par la femme pour sa vie ou sa san­té phy­sique ou psy­cho­lo­gique : le texte impose que le diag­nos­tic soit émis par deux méde­cins dif­fé­rents et étran­gers à l’é­ta­blis­se­ment pra­ti­quant l’a­vor­te­ment,
— viol, à la condi­tion qu’elle ait dépo­sé plainte, — mal­for­ma­tion fœtale, sous réserve de deux rap­ports médi­caux — l’un sur la mère et l’autre sur le fœtus, qui confir­me­ront le motif d’in­ter­rup­tion de gros­sesse »***.

Dans ce contexte de remise en ques­tion du droit à dis­po­ser de nos corps et d’une dif­fu­sion mas­sive de dis­cours anti « théo­rie du genre », incluant des posi­tions anti-avor­te­ment, anti-mariage homo, mas­cu­li­niste et trans­phobe etc., nous, des fémi­nistes, pro­po­sons d’or­ga­ni­ser ensemble

un ras­sem­ble­ment (mixte) dans l’es­pace public, le same­di 11 jan­vier à 14h30 devant la mai­rie de Vil­leur­banne (Métro A, arrêt Gratte-Ciel).

L’ob­jec­tif est d’oc­cu­per l’es­pace ensemble, au même endroit, à la même heure pour défendre le droit à dis­po­ser de nos corps, visi­bi­li­ser nos ana­lyses et posi­tions poli­tiques, et affi­cher notre soli­da­ri­té avec les fémi­nistes espa­gnoles.

 

Catégories
Attaques contre le droit à l'IVG Manifestations

Les avortées décomplexées contre les cathos intégristes

Same­di 31 mars, les cathos inté­gristes ont orga­ni­sé, comme chaque mois un ras­sem­ble­ment devant le centre IVG de l’hô­pi­tal Tenon.

Une contre-mani­fes­tante a uti­li­sé le titre de notre livre à venir.

Et d’autres femmes sont venues spon­ta­né­ment signer sa pan­carte.

Catégories
Manifestations Non classé

Communiqué de presse de la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception

Com­mu­ni­qué de presse de la Coor­di­na­tion des asso­cia­tions pour le droit à l’a­vor­te­ment et à la contra­cep­tion

Jusqu’où iront-ils dans leurs offen­sives contre les femmes ?

Elles ne peuvent ni avor­ter et bien­tôt plus accou­cher sauf à payer le prix fort.

71 femmes, aidées par le Plan­ning Fami­lial de Paris, ont été contraintes, cet été, d’aller avor­ter aux Pays-Bas faute de places dans les hôpi­taux pari­siens.

Cet été 2011, nous appre­nons la fer­me­ture de l’Institut de pué­ri­cul­ture de Paris, les menaces sur la Mater­ni­té des Lilas, la pos­sible dis­pa­ri­tion de la Mater­ni­té des Bluets : trois centres emblé­ma­tiques pour la qua­li­té des soins. Ces deux der­niers éta­blis­se­ments sont aus­si recon­nus pour l’accueil qu’ils réservent aux femmes qui dési­rent avor­ter.

Les élec­tions pré­si­den­tielles et légis­la­tives approchent. Mes­sieurs Mes­dames les poli­tiques, vous ne pou­vez conti­nuer à igno­rer les aspi­ra­tions et les besoins d’une majo­ri­té de femmes de ce pays.

Que pro­po­sez-vous pour main­te­nir la qua­li­té des soins et l’égalité face à la san­té ?

Il y a urgence à sus­pendre les direc­tives des Agences Régio­nales de San­té qui condui­ront à une catas­trophe sani­taire et sociale.

N’entendez-vous pas que se jouer de la jus­tice sociale c’est remettre en ques­tion notre socle démo­cra­tique com­mun ?

C’est pour­quoi nous appe­lons à mani­fes­ter le same­di 24 sep­tembre 2011 à 11h en sou­tien à la Mater­ni­té des Lilas 93. La mani­fes­ta­tion par­ti­ra de la Mater­ni­té elle même, rue du Coq Fran­çais, aux Lilas.

Coor­di­na­tion des Asso­cia­tions pour le Droit à l’Avortement et à la Contra­cep­tion — Le 11 sep­tembre 2011

Catégories
Manifestations

Le Centre IVG du CHU de Grenoble est menacé !

Cela fait plu­sieurs semaines que les sala­riés du centre d’IVG du CHU de Gre­noble sont en trac­ta­tions avec la direc­tion de l’hô­pi­tal du CHU. En effet, depuis le décès du Dr. Robert Chan­brial qui tra­vaillait deux demi-jour­née par semaines au centre d’IVG,  un rem­pla­çant était recher­ché.
Enfin, au bout de 6 mois de recherche,  une jeune méde­cin dési­rant rejoindre le ser­vice et se for­mer à la pra­tique des IVG chi­rur­gi­caux et médi­ca­men­teux s’est pro­po­sée.
Cepen­dant les sala­riés du centre IVG se heurtent à un refus de renou­vel­le­ment du poste de la part du chef de ser­vice de gyné­co­lo­gie obs­té­trique et de la direc­tion, pour des rai­sons éco­no­miques.

Le 06 juin une réunion de crise de la Plate forme IVG s’est orga­ni­sée au plan­ning  pour mobi­li­sa­tion, il a été déci­dé :

 

  • Ras­sem­ble­ment ven­dre­di 24 juin 2011 de 8h à 9h30, devant le Pavillon DAUPHINE au CHU (entre arrêt de tram Michal­lon et Grand Sablon, en face du SAMU) lors du conseil de sur­veillance du CHU de Gre­noble pour défendre les condi­tions de tra­vail des méde­cins qui pra­tiquent les IVG et donc le droit des femmes à inter­ompre leur gros­sesse!
  • Et voi­ci l’ap­pel lan­cé en Isère

Depuis un mois et demi des menaces de dimi­nu­tion du nombre d’heures de méde­cins pra­ti­quant les avor­te­ments pèsent sur le Centre d’IVG. Cela serait une atteinte au droit d’a­vor­ter pour les femmes : allon­ge­ment du délai d’at­tente avant l’ob­ten­tion d’un ren­dez-vous, dimi­nu­tion du nombre de consul­ta­tions et du nombre d’IVG réa­li­sées, risque de fer­me­ture du CIVG pen­dant l’é­té et par consé­quence risque pour cer­taines femmes de dépas­ser le délais légal d’a­vor­te­ment.
Ce dan­ger s’est éloi­gné puisque les heures ont fina­le­ment été recon­duites par la direc­tion du CHU Micha­lon mais des inquié­tudes per­sistent.
En effet, le décret du 29 sep­tembre 2010 n° 2010–1137 concer­nant les pra­ti­ciens hos­pi­ta­liers contrac­tuels aurait pour consé­quence une dimi­nu­tion de salaire de moi­tié pour les nou­veaux méde­cins embau­chés pra­ti­quant les IVG.
Cela consti­tue éga­le­ment une atteinte au droit à l’a­vor­te­ment puisque ne per­met pas aux équipes de s’inscrire dans un tra­vail dans la durée du fait d’une cer­taine insta­bi­li­té finan­cière.
Cela est d’au­tant plus inquié­tant qu’une grande par­tie des méde­cins tra­vaillant au sein des centres d’IVG sont proches de la retraite, com­ment assu­rer le renou­vel­le­ment des équipes?
Nous vous deman­dons de main­te­nir le sta­tut actuel des méde­cins pra­ti­quant les IVG à savoir le sta­tut de pra­ti­cien hos­pi­ta­lier contrac­tuel à mis­sion spé­ciale et de les main­te­nir la rému­né­ra­tion à l’échelon 4 +10% .
Ajou­tons à cela la pro­chaine réforme de la Sécu­ri­té Sociale et la loi Hôpi­tal Patient San­té Ter­ri­toire qui fait de l’Hô­pi­tal Public une entre­prise où la ren­ta­bi­li­té devient la prio­ri­té avec des réduc­tions du per­son­nel et du nombre de lit : l’ac­cès aux soins pour tous et donc à l’a­vor­te­ment est ain­si bien mena­cé !
Défen­dons la liber­té de choix des femmes de pour­suivre ou d’in­ter­rompre leur gros­sesse, le droit des femmes à dis­po­ser de leur corps, à vivre leur sexua­li­té comme elles l’en­tendent !

La Pla­te­forme IVG, Col­lec­tif Isé­rois pour la défense de l’a­vor­te­ment, de la contra­cep­tion et des sexua­li­tés

ANCIC, Anti­gone, Le Cercle Laïque agglo­mé­ra­tion gre­no­bloise, Femme Debout La Tour du Pin, Femmes Éga­li­té, LDH Gre­noble, Libre Pen­seur, LIFPL, Plan­ning Fami­lial de L’I­sère, Soli­da­ri­té Femme Gre­noble Isère, CFDT San­té Hôpi­tal Micha­lon, CGT Isère, FSU Isère, Sud PTT, Sud San­té Sociaux, UNEF, ADES, Les Alter­na­tifs, FASE 38, Lutte Ouvrière 38, NPA, PAG 38, Par­ti de Gauche, PCF Isère, PS Isère, EELV Isère, OLF.

Catégories
Manifestations

Non à la fermeture du Planning Familial des Alpes de Haute Provence

L’association MFPF 04 est un éta­blis­se­ment d’information et de pré­ven­tion qui ren­contre 1400 jeunes entre 15 et 25 ans par an, dont 900 en milieu sco­laire.

Le MFPF 04 est situé en milieu rural, favo­ri­sant ain­si l’accès à l’information et à la pré­ven­tion à un public iso­lé. Le MFPF 04 est iden­ti­fié comme une struc­ture res­source par le public et il fait remon­ter des don­nées dans le domaine de la san­té publique aux dif­fé­rentes ins­ti­tu­tions grâce à ses obser­va­tions et à son tra­vail sur le ter­rain.

Catégories
Manifestations

Contre le sexisme, le fascisme et l’intégrisme religieux

Comme chaque année depuis trois ans à Bor­deaux, aura lieu le 21 Mai 2011,
la mani­fes­ta­tion que les catho­liques inté­gristes bap­tisent la « marche pour la vie ».

Cette mani­fes­ta­tion porte des appels à la régres­sion en terme d’IVG, prône comme seul et unique modèle la famille patriar­cale, attise les haines homo­phobes, racistes et sexistes. Le tout mas­qué dans un dis­cours faus­se­ment bien­veillant et tota­le­ment mora­li­sa­teur.

Le docu­men­taire de France2 « Les infil­trés » retrans­mis en avril 2010 a mon­tré leurs vrais visages et leurs rela­tions avec des per­son­nages ouver­te­ment fas­cistes.

Les orga­ni­sa­tions locales, fémi­nistes et poli­tiques de la gauche de gauche, appellent à mobi­li­sa­tion contre elles et eux, pour leur rap­pe­ler que jamais ils n’im­po­se­ront leurs croyances ou leur mode de vie. La contre mani­fes­ta­tion dira le refus de lais­ser d’autres déci­der de nos vies, de notre sexua­li­té, notre droit à la contra­cep­tion et à l’avortement.

Nous appe­lons donc toutes celles et ceux qui luttent pour la liber­té de dis­po­ser de leur corps à venir rejoindre la contre mani­fes­ta­tion « PRO CHOIX »

Rendez vous : Place de la Comédie à 13 h00 le samedi 21 mai

(arrêt de tram Grand-Théâtre, ligne B)