Catégories
Vient de paraître

Et toi, quand est-ce que tu t’y mets ? Le tome 2 est paru

 

Il a pour titre « On l’ap­pe­le­ra Simone ». Le pre­mier tome, c’é­tait « Celle qui ne vou­lait pas d’en­fant ».

La scé­na­riste, Véro­nique Cazot le raconte ain­si : Jeanne com­mence une nou­velle vie à la cam­pagne avec Jeff et pré­pare sa pre­mière expo pho­to. Ade­line, toute dévouée à Céles­tin, 18 mois, a ten­dance à s’oublier un peu. Sa petite sœur, Lucie, découvre qu’elle est enceinte et ne se sent pas prête à être mère à 20 ans. Entre manque d’in­for­ma­tion, culpa­bi­li­sa­tion et obs­tacles à sur­mon­ter, Lucie réa­lise que, 37 ans après la loi Veil, avor­ter n’est pas encore simple. Incom­prise par sa sœur, mais sou­te­nue par Har­ry, son amou­reux, et bien sûr par Jeanne, Lucie com­mence alors un drôle de par­cours du com­bat­tant…

Ici, on parle plu­tôt de par­cours de la com­bat­tante mais c’est pareil.

Avec la com­pli­ci­té de la des­si­na­trice Made­leine Mar­tin, elle nous offre (enfin, faut l’a­che­ter, c’est obli­gé !) une BD drôle et ins­truc­tive, qui en plus cite notre blog.

Deux petites pages pour vous don­ner envie.

 

Catégories
Témoignages

Appel à témoignages pour une étudiante

Une étu­diante en psy­cho­lo­gie nous a contac­tées. Elle va réa­li­ser un mémoire sur la prise en charge de l’IVG en 2012/2013. Voi­ci un résu­mé de son sujet :

Le but de cette recherche est d’étudier la prise en charge actuelle de l’IVG de la décou­verte de la gros­sesse jusqu’à quelques mois après l’intervention à l’hôpital afin d’identifier les points à amé­lio­rer. J’ai donc besoin de témoi­gnages de femmes sur leur res­sen­ti tout au long de ce par­cours. Votre par­ti­ci­pa­tion à cette recherche per­met­tra donc d’ai­der à amé­lio­rer de la prise en charge de l’IVG.

Elle cherche donc des per­sonnes qui seraient d’ac­cord pour par­ti­ci­per et lui faire par­ta­ger leur expé­rience.

Vous pou­vez la contac­ter à cette adresse : etudiantepsychobab@gmail.com

Edit du 16 mars 2013 :

Anna nous écrit :

Bonjour,

Je vous écris car j'ai un doute sur le bien-fondé des recherches
d'une étudiante en psychologie qui vous a demandé de publier son
mail pour la contacter. En effet, je l'ai contacté il y a 2 semaines
pour lui donner mon témoignage (très douloureux pour moi, une des
rares fois où j'en parle dans ma vie) sur le coup ça m'a fait du
bien mais sans réponse de sa part, je trouve ça très incohérent de
la part d'une étudiante en psycho! et je me suis sentie blessée. (je
lui ai renvoyé un mail toujours sans réponse...) Voilà je voulais
vous le dire pour éviter à d'autres de raconter des choses très
personnelles et dures à une femme pas très solidaire qui prend même
pas la peine en 2 semaines de dire "Merci pour votre témoignage"
c'est quand même pas compliqué...