Catégories
Soutiens

Les organisations qui soutiennent l’appel des filles des 343

Vous repré­sen­tez une asso­cia­tion, une orga­ni­sa­tion qui va bien mais qui n’a évi­dem­ment pas avor­té et qui veut sou­te­nir cet appel, vous pou­vez le faire en com­men­taires de ce billet. Lais­sez-nous un petit mot de sou­tien et les coor­don­nées de votre orga­ni­sa­tion.

12 réponses sur « Les organisations qui soutiennent l’appel des filles des 343 »

La liber­té ne se seg­mente pas: per­sonne n’est vrai­ment libre quand une part de l’hu­ma­ni­té ne l’est pas. Il ne s’a­git donc pas de soli­da­ri­té morale mais d’in­té­rêt com­mun bien com­pris.

mili­tantes dans le col­lec­tif 20èTenon à Paris pour la réou­ver­ture du CIVG de cet hôpi­tal, nous fai­sons cir­cu­ler votre appel et le met­tons sur notre blog.
bra­vo!
soli­dai­re­ment Jea­nine Le Roux

Mes enga­ge­ments au sein du Par­ti de Gauche et de l’as­so­cia­tion Fran­çais du Monde — ADFE pour l’é­ga­li­té des droits LGBT par­ti­cipe natu­rel­le­ment au même com­bat, celui de l’é­ga­li­té et de la liber­té pour tous.

La Fédé­ra­tion pour une Alter­na­tive Sociale et Éco­lo­gique (FASE) lutte pour garan­tir des droits pour toutes et tous.
Inter­ve­nir sur ce ter­rain des droits, c’est défendre une cer­taine concep­tion de l’hu­ma­ni­té néces­saire à tout pro­jet de trans­for­ma­tion mais c’est aus­si mettre en oeuvre des mesures pra­tiques d’ac­cès aux droits. C’est aus­si déve­lop­per les exi­gences du fémi­nisme. Il est temps de réaf­fir­mer, dans toutes les com­po­santes de gauche, un hori­zon, des exi­gences et des pra­tiques fémi­nistes.

Alter­na­tive Liber­taire apporte son sou­tien à l’ap­pel des filles des 343.
Pour obte­nir un véri­table accès à l’a­vor­te­ment mais aus­si, comme vous le sou­li­gnez, pour que l’a­vor­te­ment cesse d’être consi­dé­ré comme une expé­rience for­cé­ment dif­fi­cile et trau­ma­ti­sante.
La lutte conti­nue!
A bas l’ordre moral!

le GRIF ‚dont le but est de pro­mou­voir l’é­ga­li­té des chances entre hommes et femmes par le déve­lop­pe­ment d’ac­tions spé­ci­fiques défen­dant les valeurs de soli­da­ri­té et de jus­tice sociale, sou­tient l’ap­pel des filles des 343 et le relaie sur notre région

« CAS libres » est une émis­sion de radio « libre antenne », en direct, sur les ques­tions de sexua­li­tés, des corps, des amours (et bien d’autres choses encore !).

Les objec­tifs de cette émis­sion sont de créer un espace d’ex­pres­sion et d’é­coute sur des ques­tions intimes et de pro­po­ser une alter­na­tive aux émis­sions de radio exis­tantes sur ce sujet, qui nous donnent l’illu­sion d’une liber­té sexuelle tout en nous offrant une vision réduite et nor­ma­tive des rap­ports amou­reux et sexuels.
Nous visons un public le plus large pos­sible, tous âges et sexes. Nous sou­hai­tons que chacun·e puisse se ré-appro­prier l’es­pace intime si sou­vent rem­pli par des « experts » et des « spé­cia­listes », qu’ils soient méde­cins, psy­cho­logues… Ain­si, nous dési­rons don­ner une place valo­ri­sante à la sexua­li­té et aux rela­tions amou­reuses, sou­vent au centre de nos vies quo­ti­diennes. Nous dis­cu­tons d’informations pra­tiques (contra­cep­tion, Infec­tions Sexuel­le­ment Trans­mis­sibles…) et écou­tons sans cher­cher à tout prix de réponse à tout, sans juge­ment, mais tou­jours en poin­tant l’im­por­tance de notions comme le consen­te­ment et le choix des per­sonnes à dis­po­ser d’elles-mêmes.
L’i­dée est de lais­ser place à des points de vue dif­fé­rents, tout en rap­pe­lant des « fon­da­men­taux » : la valeur « pro-choix » (dis­po­ser libre­ment de soi-même), l’importance du consen­te­ment dans nos rela­tions, dépas­ser les normes et les juge­ments qui nous contraignent. La sub­ti­li­té étant, à tra­vers un dis­cours « pro-choix » à visée éman­ci­pa­trice, de ne tom­ber ni dans l’idéologie libé­rale (ex : « tout se vaut, chacun·e fait ce qu’ille veut ») ni dans l’é­ta­blis­se­ment de nou­velles normes.
« CAS libres », tous les jeu­dis, en direct, de 20h à 21h, sur Radio Kaléi­do­scope, 97 FM à Gre­noble et par­tout sur Inter­net ! Pour nous appe­ler : 04 76 09 09 09.

Nous sou­te­nons donc cha­leu­reu­se­ment l’i­ni­tia­tive des filles des 343 salopes. Il est pos­sible de relayer les avan­ce­ments de la cam­pagne lors de notre émis­sion. Et les témoi­gnages de femmes qui ont avor­tés, qu’elles l’ait bien vécu ou non, sont bien­sûr les bien­ve­nus. Nous en dis­cu­te­rons ensemble avec plai­sir en direct au 04 76 09 09 09 le jeu­di de 20h à 21h.

Les commentaires sont fermés.