Qui sommes-nous ?

Nous sommes un col­lec­tif, les filles des 343, formé par des mili­tantes fémi­nistes d’âges et d’origines diverses,  copines de blogs, appar­te­nant pour cer­taines à des  orga­ni­sa­tions ou asso­cia­tions fémi­nistes et/ou de gauche de la gauche.  Nous nous sommes retrou­vées autour de la même exas­pé­ra­tion : le dis­cours fai­sant de l’avortement un drame, un trau­ma­tisme dont on serait cen­sées  ne jamais se remettre.

Nous avons avorté, et nous allons bien : nous avons décidé de le dire.

Par­ta­ger
Pin It

2 réponses à Qui sommes-nous ?

  1. Valérie dit :

    Bon­jour,

    Votre blog a été relayée pas une foru­meuse d’un site sur lequel j’ai pas mal traîné quand j’ai avorté en 2005 (et de nou­veau récem­ment en mars der­nier). Pro IVG convain­cue « depuis tou­jours » j’ai signé votre appel et je reven­dique le droit à l’échec de ma contra­cep­tion comme à celui de faire l’amour pour autre chose que pro­créer, parce que c’est CA et pas autre chose que l’on reproche aux femmes (toute femme abrite une salope poten­tielle, c’est connu et tel­le­ment vrai.…) et bizar­re­ment, dès que l’on veut m’obliger à faire quelque chose, figurez-vous que ça coince !

    Oui, j’ai avorté et oui je vais très bien. Je n’ai pas d’envies de sui­cide ou autres bille­ve­sées lues et rabâ­chées par certain(e)s et cer­tain sites que je connais bien (5 ans à lut­ter contre des anti sur un forum ça ouvre des horizons).

    Si jamais il vous manque des bras.…

    Ami­ca­le­ment,
    Jonkille

  2. catherine dit :

    Bon­jour,
    à la recherche d’un site où signer une péti­tion contre la future loi espa­gnole visant à restreindre/interdire l’avortement, Google m’oriente en troi­sième posi­tion vers le site avortementivg.com, un véri­table tor­chon pro-vie qui fait du pro­sé­ly­tisme et de la culpa­bi­li­sa­tion à n’en plus pou­voir. Je suis éton­née que ce genre de site, qui véhi­cule de fausses infor­ma­tions (études biai­sées éta­blis­sant un peudo-lien entre ivg et can­cer du sein, etc.) et tente de bypas­ser la loi en ‘pous­sant mora­le­ment’ (‘for­çant’ serait plus juste, même s’ils ne menacent plus les femmes des ‘foudres divines’…) les femmes à ne pas avor­ter, ne soit pas inter­dit.
    Ils pro­fitent de la fai­blesse poten­tielle de femmes dans des situa­tions dif­fi­ciles et tentent de leur faire subir un lavage de cer­veau de façon à les sou­mettre à leur idéo­lo­gie. C’est sec­taire et révol­tant.
    Je vous sou­tiens à 100% et espère que le droit des femmes vain­cra face à l’obscurantisme sexiste et reli­gieux.
    Cordialement

Répondre à catherine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>